Brésil : Un pilote a survécu pendant 36 jours dans la forêt amazonienne.



Après un crash d’avion, Antonio Sena, a survécu pendant 36 jours dans l’hostilité de la jungle brésilienne. Santarem est réputée pour être la plus grande forêt tropicale du monde.


Le 28 janvier, il décolle en direction d’une mine au cœur de la réserve d’Amazonie. Il n'atterrira jamais. Son avion, un monomoteur qui partait d’Alenquer, s’est écrasé suite à un problème technique.


C’est un homme qui, dans l’espace de 36 jours, a survécu deux fois : une première fois au crash de son avion, une deuxième fois aux dangers de la jungle. Fort heureusement, il y avait de l’eau. Mais pas de nourriture. Pire encore, le pilote était exposé à toutes sortes de prédateurs : crocodiles, jaguars, serpents.


Après avoir marché 28 kilomètres en direction du soleil levant avec une ténacité sans faille, il croise des cueilleurs de noix. Le pilote est sauvé. C'était le 6 mars dernier.


Selon ses dires, c'est l'amour de sa famille qui lui a permis de tenir tout ce temps. L'amour, l'instinct de survie, et peut-être aussi un zeste de chance.



0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout